Tu veux louer ? Garde ces coûts à l'esprit

Il est temps de déployer tes ailes : « l’hôtel familial », c’est sympa, mais tu as peut-être envie d’avoir ton propre chez-toi et de te louer quelque chose !

Mais il faut d'abord songer aux implications financières pour ne pas avoir de mauvaises surprises. À première vue, la location semble moins chère que l'achat, mais là encore, il faut tenir compte de différents coûts:

  1. Garantie locative : un montant (généralement trois mois de loyer) que le locataire verse sur un compte bloqué à son nom au début du contrat de location, à titre de garantie. Tu ne récupères le montant à la fin du bail que si toutes les obligations du contrat ont été remplies.
  2. Loyer : le prix que tu conviens avec le propriétaire pour la location du bien. Le loyer est indiqué dans le contrat de location. Cela semble évident : plus le bien que tu loues est petit, plus il sera bon marché. C'est souvent le cas, mais pas toujours ! De nombreux autres éléments ont un impact sur le loyer, comme la dimension du logement, son état, son âge, le nombre de pièces, le quartier...
  3. L'eau et l’énergie
  4. L'assurance incendie
  5. Coûts et charges communes : si tu loues quelque chose dans un immeuble d'habitation, il y a souvent des coûts mensuels supplémentaires (entretien des communs, maintenance de l'ascenseur, etc.). Ces charges peuvent s'accumuler. Anticipe : demande un aperçu de ces montants à l'avance.
  6. Internet et télévision

Détermine ces coûts, additionne-les et compare-les à tes revenus. Que tu optes pour un achat (et donc un emprunt) ou une location, le total de tes frais de logement ne doit pas dépasser 1/3 de tes revenus. Tes frais de logement totaux ne dépassent pas cette proportion ? Tu es alors (normalement) en sécurité.