Seras-tu le prochain gourou de la bourse?

Investir en bourse n'est pas fait pour tout le monde. Si tu es du genre angoissé ou maniaque du contrôle, il vaut mieux éviter. Mais pour tous les autres, investir en bourse peut être une alternative au compte d'épargne traditionnel.

Maintenant, avant de placer toutes tes économies sur le BEL20, lis d’abord ces quelques conseils :

De plus en plus de jeunes investissent en bourse

#Commence par compter tes sous

Sur base de ta situation financière actuelle et de tes estimations futures, tu pourras déterminer le montant que tu veux investir, sans t'exposer à des difficultés financières. Investir en bourse comporte en effet des risques, car le cours de la bourse est bien souvent difficile à prévoir. Il est donc conseillé d’investir uniquement l’argent pour lequel tu es prêt à prendre un risque et dont tu estimes ne pas avoir besoin dans un futur proche.

#N'investis pas tout ton argent

Il vaut mieux ne pas investir tout son argent en bourse. Laisse un peu d'argent sur ton compte d'épargne pour faire face à d’éventuels imprévus.

#Élargis tes connaissances financières et informe-toi

Pour devenir un bon investisseur, il faut être curieux et y consacrer un peu de temps. Un investisseur bien informé et patient en vaut deux.

Investir en bourse ne s’improvise pas. Tu dois connaître les bases de l'investissement: savoir comment fonctionne le marché boursier et comprendre les différents produits financiers: actions, obligations, etc. Ne fonce donc pas tête baissée sans savoir où tu vas.

Oui, mais où trouver l’info ?

Sur internet, par exemple. Les sites des membres de l'ABMB, de BEAMA et des banques sont des sources d’information précieuses. Le site d’éducation financière Wikifin peut également être utile pour t’initier aux différentes notions de base et aux risques liés aux investissements.

#Détermine ton profil d'investisseur et ta stratégie

Pour faire les bons choix en matière d’investissement, il est essentiel de se connaître soi-même. Si tu fais appel à une institution financière pour tes investissements, celle-ci devra vérifier si tu as suffisamment de connaissances et d’expérience. Elle examinera aussi avec toi ta situation financière, tes objectifs d'investissement et les risques que tu es prêt(e) à prendre.

Sur base de ces informations, elle déterminera ton profil d’investisseur (défensif, neutre ou spéculatif).

#Pense à long terme

Il vaut toujours mieux opter pour une stratégie à moyen ou long terme. Et c’est encore plus vrai pour les jeunes: tes investissements ont en effet plus de temps pour fructifier. Il peut, par exemple, être judicieux de commencer avec une épargne-pension. Si tu penses à court terme, tu auras tendance à prendre plus de risques.

#Diversifie tes placements

Il est important de diversifier son portefeuille. Ne mise donc pas tout ton argent sur le même cheval. Comment faire ? Eh bien, entre autres, en investissant dans différentes classes d’actifs (actions, obligations, etc.) et dans différents secteurs (et, comme déjà dit, dans des produits que tu comprends). Garde toujours à l'esprit tes objectifs d'investissement.  

#Choisis le bon intermédiaire financier et méfie-toi des offres trop alléchantes

Offrir des services financiers est une activité réglementée en Belgique. Pour éviter d’être victime de fraude, vérifie bien si l'intermédiaire financier que tu choisis est fiable. Sur les sites de la FSMA et de la Banque nationale de Belgique, tu peux vérifier si l'intermédiaire auquel tu envisages de faire appel est autorisé à exercer en Belgique.

Autre point important : méfie-toi des offres trop belles pour être vraies. Si un inconnu t’appelle ou t’envoie un mail en prétendant que grâce à lui, tu peux placer ton argent à des conditions très avantageuses et obtenir de beaux rendements, renseigne-toi avant d'aller plus loin. La FSMA met régulièrement en garde contre ce genre d’agissement. Elle a d’ailleurs créé un test permettant de vérifier facilement si une offre est effectivement trop belle pour être vraie.