Comment gérer mon salaire ?

Découvrir votre premier salaire versé sur votre compte, c’est un moment particulier : enfin, vous prenez votre vie en main et vous allez pouvoir réaliser vos rêves. Grâce aux conseils que voici, vous apprendrez aussi comment gérer votre budget de manière judicieuse.

1) Suivez vos revenus et vos dépenses

Les premiers revenus sont souvent suivis des premières dépenses, comme le loyer, l'électricité, le carburant... C'est le bon moment pour apprendre à gérer vos finances. Il peut être intéressant de suivre tous les mouvements sur votre compte pendant quelques mois : cela vous donnera une vue d’ensemble de vos rentrées et de vos dépenses. En fin de mois, il ne vous reste (quasi) plus rien ? Examinez vos dépenses plus en détail.

En établissant des listes, vous découvrirez rapidement sur quel poste de dépenses vous pouvez économiser de l'argent. Vous vous achetez peut-être de nouveaux vêtements un peu trop souvent ou vous pourriez dépenser moins en carburant ? Ce n'est que lorsque vous parviendrez à mettre de l'argent de côté que vous pourrez vous fixer des objectifs d'épargne et réaliser vos rêves. Vous voulez éviter de trop dépenser ? Ces conseils vous aideront.

2) Epargnez…

Les taux d'intérêt sont bas et les comptes d'épargne ne rapportent peut-être pas grand-chose pour l'instant, mais il est toujours judicieux de mettre de l’argent de côté sur un compte d'épargne. Un avantage : cet argent reste immédiatement disponible. C'est important, surtout en cas de dépenses imprévues.

Constituez-vous un coussin d'épargne d'au moins plusieurs fois votre salaire net. Le montant dépend de votre situation personnelle. Vous pouvez lire ici d'autres conseils pour épargner.

3) Pensez à votre retraite

Vous venez de commencer à travailler et il faut déjà penser à la pension ? Cela a du sens, car parfois la pension légale – ce que vous recevez des pouvoirs publics lorsque vous prenez votre retraite - est un peu faible. Si vous souhaitez conserver le même niveau de vie une fois votre carrière terminée, il est préférable de mettre vous-même de l'argent de côté.

Cela peut se faire par le biais d'un fonds d'épargne-pension ou d'une assurance. Vous pouvez choisir de transférer un montant chaque mois ou une fois par an. Il s'agit d'une formule souple qui peut vous rapporter un bon rendement. En outre, l'épargne-pension est aussi fiscalement avantageuse, car une partie du montant déposé vous est remboursée au travers de l'impôt sur le revenu des personnes physiques. Commencer tôt, c'est faire déjà la moitié du chemin.

Vous voulez en savoir plus sur l'épargne-pension ? Cliquez ici.

4) Votre propre logement?

Si vous avez épargné assez, vous aurez peut-être envie de vous acheter une maison. Vous allez probablement contracter un emprunt et, dès qu'il sera remboursé, vous serez propriétaire de la maison et pourrez y vivre "gratuitement".

Lors de l'achat d'une maison, il est opportun de tenir compte des frais supplémentaires que cet achat générera, comme les frais de notaire et d'enregistrement. Vous devrez également être en mesure de financer vous-même une grande partie du prix d'achat. Les banques sont devenues plus strictes dans l'octroi de prêts depuis la crise financière.

5) Et la Bourse?

Outre le compte d'épargne classique, il existe d'autres possibilités à envisager qui peuvent rapporter de l'argent. Par exemple, si vous avez un petit compte d'épargne, vous pouvez penser à en investir une partie en bourse sous la forme d’actions et d'obligations. Il peut ainsi être amusant de suivre le marché boursier. Comment cela fonctionne-t-il ? Découvrez-le ici.

Sachez qu'investir en bourse peut comporter certains risques. En tant qu'actionnaire, vous participez aux bénéfices, mais aussi aux pertes d'une entreprise. Heureusement, il existe plusieurs possibilités moins complexes et moins risquées, comme un plan d'investissement ou un investissement grâce à vos centimes (chacun de vos paiements est arrondi à l’euro supérieur, la différence épargnée étant convertie en placement). Cela vaut donc certainement la peine de s'informer à ce sujet.

Un conseil : commencez par jouer petit, informez-vous bien et visez le long terme. Les cours des actions fluctuent chaque jour. Ne paniquez donc pas si les résultats sont un peu moins bons pendant un moment. Retenez aussi qu’il vaut mieux ne pas placer votre argent dans une seule entreprise, mais répartir le risque.

Vous envisagez d’investir en bourse ? Ces conseils vous aideront dans votre démarche.

6) Soyez critique

Il existe de nombreux investissements alternatifs tels que l'art, les parcs solaires, les bois durs tropicaux ou les métaux précieux. On vous vantera souvent leurs rendements intéressants.

Restez critique ! Gardez à l'esprit que si quelque chose semble trop beau pour être vrai, c'est que sans doute …, c’est trop beau pour être vrai.

Soyez également vigilants avec les Bitcoins, ce sont des cryptomonnaies, des monnaies virtuelles, que deux parties peuvent utiliser pour effectuer et recevoir des paiements sans l'intervention d'une banque. Cet instrument est risqué car aucune autorité ne contrôle ou ne réglemente ces transactions. Or, les transactions par Bitcoin sont largement anonymes, et donc très populaires auprès des fraudeurs. Alors, soyez vigilant/e !