7 conseils pour épargner plus en 2021

Le mois de janvier est traditionnellement placé sous le signe des bonnes résolutions. Nous comptons tous faire plus d'exercice ou manger plus sainement; épargner plus efficacement est aussi l'un des classiques du moment. Mais comment commencer ? Les conseils ci-dessous vous aideront à démarrer !

Conseil n°1 : Faites le point sur vos revenus mensuels

Dressez la liste de vos rentrées mensuelles. Notez à la fois vos revenus sûrs (par ex. votre salaire, vos allocations, votre argent de poche) et vos revenus incertains (par ex. les étrennes que vous avez reçues). 

Conseil n°2 : Faites-en autant avec vos dépenses

Etablissez la liste de vos coûts fixes (par ex. loyer, abonnement de gsm, factures d’eau et d'électricité) et de vos coûts variables (par ex. l’argent que vous avez dépensé pour vos vêtements, vos commissions). Faites en sorte que votre liste soit la plus complète possible. Incluez donc aussi dans votre aperçu les montants que vous ne devez payer qu'une fois par an (par ex. votre assurance-incendie).

Avec l'outil budgétaire de Wikifin, vous pouvez faire une liste complète en un rien de temps. Une outre outil bien pratique : l'application flamande WAKOSTA?! Un appli que vous pouvez télécharger ici.

Conseil n°3 : Faites le calcul

Répartissez toutes vos dépenses en catégories (par ex. commissions, vêtements, assurances). Faites le total de vos dépenses mensuelles moyennes par catégorie.

Conseil n°4 : voyez où vous pouvez économiser

Une fois que vous avez tout listé, vous pouvez voir où il vous est possible d’économiser. Vérifiez ainsi si vous pouvez économiser sur vos dépenses fixes, par ex. en souscrivant des assurances ou des abonnements moins chers.

Vérifiez également vos dépenses quotidiennes (variables) pour savoir où va l'argent. Toutes ces dépenses sont-elles vraiment nécessaires ou pouvez-vous économiser sur certaines d’entre elles ?

Veillez également à réclamer les primes auxquelles vous avez droit. Cela peut entraîner une hausse de certains de vos revenus et/ou une diminution de vos dépenses. Voir le site en néerlandais www.rechtenverkenner.be pour plus d'informations.

Conseil n°5 : Pensez à long terme

Pensez aux dépenses importantes qui peuvent sembler superflues à court terme, mais qui pourraient être non négligeables plus tard (ainsi l'épargne-pension). Même si vous êtes encore jeune, il n'est jamais trop tôt pour faire le point sur vos perspectives en termes de retraite et procéder aux ajustements nécessaires.

N'oubliez pas non plus que votre situation financière peut changer à tout moment. Lorsque vous perdez votre emploi ou que vous vous retrouvez temporairement au chômage, que vous êtes malade ou que vous devez faire face à d'autres événements imprévus, vos possibilités financières changent elles aussi.

Conseil n°6 : Méfiez-vous des tentations (trop belles)

Ne vous laissez pas séduire trop vite par la publicité : un gsm pour 1 euro ? Ce n'est pas possible. Alors lisez les petits caractères avant de signer le contrat.

Si vous avez malgré tout craqué et réalisé un achat sur un coup de tête mais que vous le regrettez, vous pouvez peut-être invoquer le droit d'annuler cet achat. Attention : vous devez le faire très rapidement. Concrètement, vous pouvez par ex. annuler un achat en ligne dans un délai de 14 jours. Cette règle ne s'applique pas pour les achats réalisés dans des magasins physiques, mais il arrive que le magasin autorise le retour de marchandises non utilisées. Il est donc préférable de vous renseigner à ce sujet.

Conseil n°7 : Fixez-vous un objectif d’économie

Déterminez d’abord le montant que vous souhaitez économiser chaque mois. Un objectif clair (par exemple 150 euros) est plus motivant. Vous constaterez chaque mois des progrès et vous pourrez même intensifier vos efforts s’il vous arrive de prendre du retard sur vos prévisions.

Vous n'aurez pas besoin de votre argent pendant une longue période ? Vous pouvez alors envisager d'autres options pour vous constituer un capital plus important, par exemple en investissant.

Savez-vous que : Savez-vous que votre application bancaire peut vous aider à bien gérer votre budget ? Une enquête montre que 33 % des utilisateurs d'une application bancaire sont conscients de leurs finances, alors que ce chiffre n'est que de 21 % pour les non-utilisateurs.