Acheter ou louer ? Tiens compte des coûts

L’hôtel Maman, c’est top, mais il arrive un moment où on a envie d’avoir son propre chez-soi. Deux solutions : louer ou acheter. Quel que soit ton choix, le coût total peut rapidement chiffrer. Découvre ci-dessous les coûts évidents dont il faut tenir compte, mais aussi ceux qu’on a tendance à négliger.

Acheter ou louer? Tiens compte des coûts

Je voudrais acheter

Après plusieurs mois de recherche, tu as finalement trouvé l’appartement, la maison ou le terrain de tes rêves? Dans ce cas, tu devras probablement emprunter une partie du prix d'achat.

Pour déterminer le montant de ton emprunt, tu dois tenir compte de 2 choses: ton épargne et tes revenus. Les banques voudront s’assurer que tu pourras rembourser le prêt et que tu ne t’endettes pas trop.

Tu possèdes déjà 20 % du prix d'achat dans tes économies ? C'est la situation idéale. En apportant des fonds propres, on obtient généralement un crédit hypothécaire plus avantageux.

Le montant de tes revenus est bien sûr aussi un élément-clé. En règle générale, il est recommandé de ne pas consacrer plus d'un tiers de ses revenus au remboursement d’un crédit hypothécaire.

Le remboursement mensuel du crédit est souvent la dépense la plus importante lors de l’acquisition d’un bien immobilier. Mais ne perds pas de vue qu’il y a également d’autres frais :

  • Les frais de notaire (comme les droits d'enregistrement)
  • Le précompte immobilier
  • Les assurances (assurance incendie, assurance solde restant dû, etc.)
  • Les frais de copropriété si tu achètes un appartement (par exemple pour nettoyer la cage d'escalier, remplacer l'ascenseur, etc.)

Acheter n’est pas encore possible aujourd’hui? Ces 5 conseils t’aideront à épargner pour réaliser ton rêve de futur propriétaire.

Je voudrais louer

À première vue, louer semble moins cher qu'acheter. Mais ici aussi, il faut tenir compte de différents coûts :

  • La garantie locative: un montant (généralement 3 mois de loyer) que le locataire dépose à la signature du bail sur un compte bloqué à son nom comme dépôt de garantie. Tu seras remboursé à la fin du bail si toutes les obligations du contrat ont été respectées.
  • Le prix du loyer: prix convenu avec le propriétaire pour la location du bien. Le prix du loyer est indiqué dans le contrat de location.
  • Les charges communes: si tu loues un logement dans un immeuble, il y a souvent des frais mensuels supplémentaires (nettoyage de l'immeuble, utilisation de l'ascenseur, etc.) Ça peut parfois chiffrer. Sois prévoyant(e) et demande un aperçu à l'avance.
  • L'énergie et l'eau.
  • L'assurance incendie
  • Internet et la TV.

Informe-toi sur ces coûts, additionne-les et compare-les à tes revenus. Si le coût total de l'habitation ne dépasse pas 1/3 de tes revenus, tu es (normalement) safe.

Que ce soit pour acheter (et donc emprunter) ou louer, le total de tes frais mensuels ne doit idéalement pas dépasser 1/3 de tes revenus. Comment faire le calcul ? Additionne tes revenus mensuels récurrents (si vous allez vivre ensemble, ajoute ceux de ton conjoint/ta conjointe) et divise ce montant par 3. Déduis de ce montant les remboursements mensuels des emprunts qui sont encore en cours : crédit auto, crédit à la consommation, etc. Le montant qu'il te reste est le montant maximum dont tu disposes mensuellement pour ton logement.