5 faits sur les jeunes et l’argent : tu t’y reconnais?

Connaissances sur l’argent, épargne, inquiétude sur ses finances… Il y a beaucoup à dire sur la relation des jeunes avec l’argent.

Pour y voir plus clair, voici une compilation de 5 faits, issus de notre enquête avec le bureau d’enquêtes Indiville auprès de 1.000 jeunes entre 16 et 30 ans. Alors, toi aussi, ça te parle?

1.Les jeunes en savent peu sur l'argent

Les jeunes ne savent pas grand-chose sur les questions d’argent. Seuls 27 % s’attribuent une note élevée concernant leurs connaissances financières (8, 9 ou 10/10). 24% des jeunes se donnent un très mauvais score, allant de 0 à 5/10. Les jeunes n’ont que peu de connaissances sur les emprunts, les assurances, l'épargne-pension et les impôts en particulier. 47 % d'entre eux ne savent pas non plus comment gérer un budget.

Tu t’y reconnais ?  Tu trouves sur internet un paquet d’informations sur les questions liées à l’argent. Tutoriels, articles, podcasts… Tu as l’embarras du choix ! Et ce site est déjà une bonne mine d’informations. 😉 

2. Les jeunes s'impliquent peu en matière d'argent

Le manque de connaissances financières va de pair avec un faible degré d'implication financière, qui n’atteint ainsi que 42 %. Ce sont les jeunes qui rencontrent des problèmes financiers qui ont le niveau d’implication le plus faible (31 %). Ceux qui ne connaissent pas de difficultés financières sont plus souvent impliqués (51 %).

Dans le même ordre d'idées : 47 % des jeunes détestent s’impliquer dans leurs affaires financières. Or, ceux qui ne rencontrent pas de problèmes d’argent ne sont que 37 % à ne pas marquer d’intérêt pour leurs finances, tandis que chez les jeunes ayant des soucis financiers, ce pourcentage grimpe à 59 %.

Tu t’y reconnais ? Si cela n’est pas encore fait, tu peux par exemple installer une application bancaire sur ton smartphone. Tu auras ainsi toujours à portée de main un aperçu de ton budget et de tes dépenses. Tu seras en fin de compte un peu plus conscient/e de ta situation financière.

3.Les jeunes estiment qu'ils peuvent épargner suffisamment

52 % des jeunes pensent qu’ils peuvent épargner suffisamment leur argent. Par contre, 51% des jeunes estiment qu’ils ont encore le temps avant d’épargner. C’est le fameux « Je le ferais plus tard ». 😉 

Et puisque l’on parle d’épargne, l’on peut parler d’investissements : 23% des jeunes investissent leur argent.

Tu t’y reconnais ? Si tu épargnes : super ! Continue ainsi 😊 Tu as du mal à épargner ? Lis cet article qui te donne les meilleurs conseils pour le faire . Tu cherches une alternative au compte d'épargne traditionnel ? Voici ce que tu dois savoir avant de te lancer dans les investissements.

4. Les jeunes s'inquiètent de leur situation financière

De nombreux jeunes s’inquiètent de leur situation financière. De façon générale, cette inquiétude est présente chez 39 % des jeunes. Les 20 – 30 ans sont ceux qui stressent le plus par rapport à leur argent. 

35 % des jeunes ont aussi régulièrement peur que leur carte bancaire soit refusée dans les magasins. 

Tu t’y reconnais ? Sois malin/e quant à ta planification financière. Pour te débarrasser de ces inquiétudes, crée-toi une stratégie qui te permettra d’éviter les problèmes d’argent. Un coup de pouce ? Découvre nos conseils pour éviter de trop dépenser et pour te créer un plan d’épargne.

5.Les jeunes ne se laissent pas facilement avoir par la fraude en ligne

Le phishing, tu connais ? C’est lorsque des fraudeurs t’envoient des messages au nom de ta banque (ou d’une autre entreprise de confiance). Le contenu de ces messages peut varier : tu dois renouveler ta carte bancaire, une mise à jour de sécurité doit être effectuée, tu dois (dé)bloquer ta carte bancaire, etc. Mais tous ces messages ont un point commun : ils demandent tes codes bancaires personnels via un lien. Il s’agit généralement des codes te permettant de gérer tes comptes via Internet, comme le code affiché sur ton lecteur de carte quand tu veux effectuer un paiement.

84% des jeunes disent qu’ils ne donneraient jamais leurs codes bancaires via un lien envoyé dans un e-mail, un sms, ou via les réseaux sociaux. 

Tu t’y reconnais ? Tant mieux ! Il ne faut jamais donner ces codes 😉 Tu veux en savoir plus sur le phishing ? N’hésite pas à consulter cet article.